Solution 271

L’analyse de la situation doit logiquement orienter dans la bonne direction; on compte d’abord 10 levées de tête (5 atouts, 3 As et 2 rois); une 11e est possible sous la forme de l’impasse à pique mais on ne s’y risquera que si on ne trouve rien de mieux car son échec serait rédhibitoire. Mieux il y a, avec la solution de faire des coupes; il faut trouver 2 levées de mieux, ce qui est possible en réalisant 2 coupes en Sud de la main courte, une directement à carreau et une autre à trèfle après y avoir concédé une levée et d’ailleurs si les trèfles étaient répartis 3-3, il n’y aurait même pas besoin de couper le 4e tour. C’est déjà un plan tout à fait acceptable mais il comporte quelques inconvénients, il faudra couper une fois avec un gros atout, on risque une déconvenue en devant jouer 3 tours de trèfle et aussi quand il faudra remonter au mort pour accomplir toutes les tâches nécessaires (les coupes, la purge des atouts). A y regarder de plus près, il y a encore mieux, toujours avec une stratégie de coupes pour obtenir 2 levées supplémentaires, mais par un mort inversé, c’est à dire en coupant 3 piques au mort; cela est moins contraignant au niveau communications et les risques de coupe adverse sont moindres car on pourra couper la dernière fois avec la dame et on ne risque une surcoupe auparavant que si Est est très court à pique (et sans le roi) et détient le 10 d’atout. On s’engage donc dans cette voie mais avec un luxe de précautions pour le cas où on rencontrerait un désagrément en cours de route, par exemple à l’atout. Après l’As de trèfle, on s’empresse de jouer As de pique et pique coupé du 7, pas tant de peur que les piques soient 7-1, mais pour garder un maximum de fluidité; ensuite, on rentre en main en jouant précautionneusement le 8 d’atout pour l’As de Sud, afin de constater leur répartition et d’en éliminer rapidement quelques-uns; le 10 n’est pas sec, mais tout au contraire on voit Ouest défausser (un trèfle); on coupe ensuite un autre pique avec le 9 du mort (tout va bien, Est fournit encore), puis retour encore en Sud par le roi de carreau, coupe du dernier pique avec la dame du mort et enfin, on peut revenir en main en Sud sans se raccourcir, en jouant le 3 de coeur qui permet de faire l’impasse au 10 sans se bloquer puisqu’on a été suffisamment prévoyant pour garder ce 3 qui permet, avec RV6, de faire tranquillement l’impasse au 10 d’Est.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.