Solution 209

Un coup assez banal où il ne s’agit pas de rejouer La Piste aux Etoiles. Le contrat est tout à fait normal, on devrait être en mesure de le mener à bon port sauf très mauvaises surprises et il y a la dimension « tournoi par paires » qui incite à amasser  le plus de levées possible, c’est à dire 11 puisqu’il est inévitable de perdre au moins 1 trèfle et 1 coeur. Le premier mouvement a été, sur l’entame du 10 de carreau, de couvrir du valet; s’il avait fait la levée, cela aurait été tout bénéf, quand il est couvert de la dame puis de l’As, il reste R8 au mort pour faire plus tard l’impasse au 9, sachant qu’on ne va pas céder à la paranoïa et craindre que l’entame provienne d’une courte plutôt que d’une séquence: ce n’est pas impossible mais improbable. Ensuite, il va bien falloir exploiter les coeurs et la question qui se pose est: comment? Avant ou après avoir battu atout? en jouant ou pas l’As d’abord? en cherchant le roi placé ou un petit honneur second en Ouest sans le roi? Cette dernière stratégie demanderait de jouer le 2 de coeur et de passer le 9 si Ouest fournit une petite carte puis, s’il est pris du 10 ou du valet, aller ensuite au mort pour présenter la dame en espérant qu’Ouest avait au départ le 10 ou le valet second. C’est très joli et de nature à impressionner la galerie mais, en l’absence de toute indication, c’est à déconseiller car le roi placé est une bien meilleure cote. Ensuite, atouts avant ou après? La réponse est après car il y a un grand risque d’être débordé si les atouts sont 4-1 et le risque de se faire couper à coeur est moins sérieux à condition de jouer coeur vers la dame sans tirer l’As au préalable. Pour des raisons de communication, il faut même jouer coeur vers la dame dès la 2e levée; qu’Ouest plonge ou non du roi (s’il laisse passer, on s’empresse d’en donner 3 tours) et quoi qu’il retourne, on donnera 2 tours d’atout pour voir, puis constatant qu’ils sont 4-1, l’As de coeur pour voir aussi (de ce côté, ça va mieux), le reste des atouts et l’impasse au 9 de carreau sans état d’âme (inutile d’ailleurs si, en cours de parcours, l’adversaire a forcé le mort à couper un trèfle). A l’arrivée les 11 levées sont au rendez-vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.