SMI

SMI – Soutien Mineur Inversé

Il s’agit de la convention bien utile consistant à soutenir l’ouverture mineure du partenaire (par exemple, la séquence 1T 2T) avec un fit et une main illimitée garantissant la manche ou presque, et à soutenir à saut avec une main assez faible.

Le Soutien Mineur Inverse déclenche à intervalles réguliers une querelle d’écoles entre les orthodoxes (pas de majeure) et les évolutionnistes (majeure 4e possible). Je vais me lancer dans ce débat pour soutenir la cause des orthodoxes. Je suis favorable à l’idée de dénier une majeure parce qu’on est dans une situation où il est particulièrement important de situer l’emplacement des honneurs (en cas de fit mineur, il se pose toujours le problème de jouer soit dans cette couleur, soit à SA, soit même en 4 et 3 dans une majeure) et qu’on a intérêt à commencer au plus vite à annoncer ses forces sans perdre un tour d’enchères à chercher à récupérer un possible fit 4-4 en majeure. L’avantage de l’autre version est de discriminer entre les mains avec majeure 4e et mineure 5e et les mains avec l’inverse (seulement, je le rappelle, avec les mains justifiant d’imposer la manche). Cet avantage me parait peu significatif car, en nommant la majeure au niveau de 1, on a aussi la possibilité de distinguer entre un grand nombre de mains (notamment celles avec 4 ou 5 cartes dans la majeure) par la suite, que la 2e enchère de l’ouvreur soit 1SA ou qu’elle soit l’annonce d’un bicolore (utilisation d’un relais par la 4e couleur ou par 2T sur 1SA, ou d’un soutien forcing de la mineure, …).

Je vais essayer d’illustrer ce que je veux dire par des exemples:

10432       8
ARV         972
V5           RD64
RD54        AV962

orth.                 évol.

1T   2T            1T   2T
2C   3T            2P   3T
3C   4C            3C   3SA
5T

Dans les 2 versions, on commence par le soutien, puis, si le partenaire peut avoir une majeure, l’ouvreur est obligé de nommer 2P pour ne pas louper le fit 4-4 et, avec ensuite l’enchère non forcing de 3T, on n’a plus tellement la place de localiser les forces d’honneur et on risque d’aboutir à 3SA. En revanche, si on est vite libéré du problème de fit majeur, l’ouvreur nomme tout de suite une force (2C) et on a beaucoup plus d’espace pour explorer confortablement la bonne manche, ce qui permet d’éviter 3SA en connaissance de cause.

A104       RDV5
AV9        1063
R974       AD853
V103       8

orth.                 évol.

1K   1P             1K   2K
1SA  3K            2SA  3P
3C   5K              ?

Même problème de temps mieux utilisé à localiser les honneurs qu’à explorer les fits. Quand Est répond 1P sur 1K, il peut ensuite faire l’enchère qui, dans le système, indique un fit carreau avec 4 piques seulement (supposons que ce soit 3K) et, ensuite, on a la place pour identifier à temps la faiblesse à trèfle. En revanche, si Est annonce 2K qui peut cacher une majeure, l’ouvreur perd un tour d’enchères pour dire qu’il n’a pas de majeure 4e et, pour peu que les enchères se poursuivent comme indiqué, il est un peu coincé au tour suivant, ne sachant pas si le partenaire a cette main ou la symétrique avec inversion des trèfles et des coeurs.

Une des raisons qui font que les joueurs qui veulent intégrer le SMI dans le standard francais, ont tendance à choisir la version avec majeure possible, est qu’ils considèrent que les ouvertures de 1T et 1K ne sont pas naturelles (la fameuse meilleure mineure) et alors ils traitent de la même manière les séquences 1T 2T et 1K 2T, considérant que, dans les 2 cas, le répondant est le premier (avec 2T) à annoncer une couleur pour son camp, en réponse à une ouverture purement artificielle. Sans trop parler de ce problème des ouvertures mineures (à la base malheureusement de pas mal de trichoteries, mais c’est une autre histoire), j’estime qu’à partir de constatations seulement en partie exactes, ils s’égarent sur une fausse route. A moins évidemment qu’ils ne pratiquent des ouvertures de 1T et 1K réellement aléatoires.

2 réflexions à propos de “ SMI ”

  1. Bon dia Roqui,
    Je m’appelle Verdù (de raza valenciana), j’habite à Montpellier, on se croise de temps en temps dans les compets.
    Au sujet de ton article , je pense aussi que le SMI a de nombreux défauts dans sa version évoluée (majeure possible mais uniquement avec les mains forcing de manche, contrairement à ton premier exemple) mais que si l’on se contente de la version orthodoxe, on diminue fortement la fréquence d’utilisation de la convention ce qui en diminue vivement l’intérêt.
    A mon avis, le SMI est surtout une convention de confort qui doit son succès 1) aux imperfections des systèmes de développements dans les séquences de type 1m-1X-1SA qui maltraitent les fits mineurs, 2) aux difficultés de développement dans les séquences à 3e et 4e couleur. J’expose mes idées et je propose des solutions sur mon site dans les pages « ouvertures en mineures » et plus particulièrement aux articles « arrière boutique » et TOUTEX. Mais c’est juste pour assouvir ma passion des enchères qui n’est pas tellement partagée.
    Salut! y forza la canut.

  2. Zeau Pascal a dit:

    Bonjour,
    Je joue la version d’Alain Lévy de SMI avec majeure 4ème. L’idée (pas la mienne, celle d’AL) est qu’il ne faut éviter de jouer 3SA sans tenue dans une couleur qu’en présence d’un singleton. S’il l’on a au moins un doubleton non gardé dans une couleur, de toute façon un contrat de 5T ou de 5K chutera également, sauf cas rare où l’on a 30H au total dans les 2 mains et qu’il n’y ait aucune autre perdante dans les 3 couleurs restantes. Dans la version du SMI selon Saint Lévy, le répondant, s’il possède un singleton, a la même démarche que sur une ouverture de 1SA, par ex: 1SA 2P (texas trèfle) 3T 3C annonçant un singleton. L’ouvreur ne conclut à 3SA qu’en connaissance de cause.
    Le premier exemple s’enchérirait de la façon suivante:
    1T 2T // 2SA 3T // 3K 3C // 4T 5T

    2SA pouvant cacher une maj 4ème
    3T relais, déniant une maj 4ème
    3K obligatoire
    3C singleton pique
    4T je ne supporte pas de jouer à SA en face d’un singleton P

    Pascal Zeau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s