Solution 97

solun97Le pronostic est mauvais mais il faut garder espoir. On n’a que 10 levées acquises (6 atouts, 2 carreaux, 2 As noirs) et seulement les carreaux pour compléter et, à la rigueur, la dame de pique pour servir de diversion. Pour faire 4 levées de carreau, il faut compter sur la réussite de l’impasse à la dame et, de préférence, espérer que cette dame de carreau soit 3e. En y regardant de plus près et en tenant compte de la pauvreté des communications avec le mort, on en arrive à la conclusion que si elle est 3e, on fait 13 levées, que si elle est seconde, c’est très compromis, et que si elle est 4e, il y a peut-être moyen de s’arranger. Par ailleurs, cette entame du 2 de trèfle a furieusement l’air d’un singleton; elle pourrait, à la vue du 9 fourni par Est, éventuellement provenir de 3 cartes (R52 ou même encore D52). De toute façon, on prend de l’As et on purge les atouts, ce qui va donner une idée des distributions; Ouest fournit 2 fois avant de défausser un pique (un trèfle défaussé au mort). On peut alors oublier le cas de l’improbable entame dans 3 cartes à trèfle car cela ne laisserait à Ouest que 2 cartes à carreau et il n’y aurait plus de docteur. S’il n’a pas 3 trèfles, il n’en a qu’un et il a donc 4 carreaux et il va falloir être inventif. Le déclarant continue par le roi de carreau puis l’impasse à la dame; tout va bien jusque là, le valet fait la levée. Sur l’As joué ensuite, Est défausse un pique, confirmant la répartition des carreaux et le déclarant défausse spectaculairement son As de pique; il coupe ensuite le 4e tour ce carreau, puis joue pique vers la dame du mort. Ouest plonge du roi mais comme il n’a plus que du pique, il doit rendre la main au mort qui fait ainsi, à la fois la dame de pique et le dernier carreau affranchi.
Avec la dame de carreau seconde en Ouest, c’était très compromis mais pas tout à fait désespéré: on aurait pu s’en sortir, en jouant de la même manière, si Ouest avait eu une improbable répartition 6421, ce qu’on aurait constaté en voyant Est défausser sur le 2e tour d’atout.
En fait, si Ouest avait eu 4 carreaux et 3 trèfles, cela aurait été bon aussi. Le déclarant aurait constaté la répartition 5-0 des atouts, ce qui lui aurait donné à penser que les trèfles étaient, finalement, plutôt 3-3; il aurait alors purgé les atouts en 5 tours, encaissé le roi de carreau pour voir puis joué son dernier atout; à 5 cartes, Ouest aurait bien été obligé de défausser tous ses trèfles pour garder ses carreaux et le roi de pique second, tandis que le mort défaussait tous ses trèfles et un carreau; le déclarant aurait continué par carreau pour le valet, As de carreau (défausse trèfle) et le 4e tour de carreau, donnant la main à Ouest pour l’obliger, à 2 cartes de la fin, à jouer pique sous son roi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s