Solution 92

solun92  L’affaire se présente bien, raison de plus d’être circonspect. D’abord s’appuyer sur les enchères qui ont appris qu’Est avait des forces et un peu de tout sauf du coeur, alors que pour Ouest ce devrait plutôt être le contraire: pas grand chose et juste de quoi penser qu’il a plus de chances de battre 4C que de faire beaucoup de levées dans un autre contrat qui serait forcément à un niveau élevé.
Le déclarant sait devoir concéder une levée à pique et une à carreau, il est prêt à perdre aussi le roi d’atout s’il le faut, et puis ce devrait être tout et le contrat de 4C devrait rouler. En cherchant bien, on découvre un possible incident de parcours: Ouest pourrait faire une autre levée d’atout en coupant un pique, si jamais il a les 3 atouts en circulation. Il s’agit de juguler ce risque sans s’exposer inutilement par ailleurs. Ouest est évidemment court à pique (ouverture 1P en Est), son 8 étant soit sec, soit l’amorce d’un doubleton, le doubleton étant sensiblement plus probable. Pour prévenir la coupe, il faut couper les communications vers la main d’Est, ce qui demande de laisser passer la dame de pique à la 1e levée, puis ensuite de manoeuvrer de façon à enlever les atouts, à s’assurer la 2e levée de pique et à empêcher la coupe. Alors, voyons ce que cela donne. Est fait la 1e levée avec la dame de pique. S’il rejoue pique, on va être vite fixé: Ouest fournit et on est tranquille; ou alors il coupe, c’est fâcheux mais on peut encore espérer que ce soit dans 2 atouts et que le roi s’écrase ensuite quand on jouera l’As. C’est plus compliqué si Est rejoue carreau à la 2e levée: on est obligé de laisser passer (sinon, soit on ne pourra pas affranchir une 2e levée à pique, soit on aura restitué une remontée à Est pour une possible coupe à pique). Après avoir fait la 2e levée avec le roi de carreau, Est insiste dans la couleur et on prend avec l’As du mort, ce qui consomme sa seule remontée; il faut alors faire l’impasse au roi de pique, sinon on n’en aura plus l’occasion; quand le déclarant remporte ainsi la 4e levée avec son 10 de pique, il peut enfin faire ce qui le démangeait depuis le début: jouer atout; il constate alors qu’ils étaient bien tous en Ouest comme il le craignait mais comme il a pris ses précautions, cela ne le dérange plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s