Solution 72

solun72L’idée de base, c’est qu’on a 2 impasses à faire (rois d’atout et de carreau) et qu’il suffit qu’une d’elles réussisse pour qu’on soit comblé. Dans le détail, il apparaît une perdante à trèfle mais on va l’éliminer sur le roi de coeur, et une autre à carreau mais il y a l’espoir de la réussite de l’impasse. En grattant encore, on se dit que l’affranchissement d’un coeur de longueur serait aussi une bonne idée, permettant d’éviter de s’en remettre à l’impasse. Cet affranchissement, il a de bonnes chances d’aboutir, si la couleur est gentiment répartie 4-3 en Est-Ouest, ou aussi, grâce à la présence du 10 et du 9, si Est a un honneur second. On en vient donc à la mise en oeuvre: tenter l’impasse à l’atout et essayer d’éviter d’avoir à tenter l’impasse à carreau en se donnant tous les moyens d’affranchir un coeur, c’est à dire en se ménageant les remontées nécessaires en Sud pour l’opération. Une petite vérification, en comptant sur ses doigts si nécessaire, confirme que ça peut marcher. Après la levée de l’As de trèfle, le déclarant commence par l’impasse au roi de pique, mais en partant du 3; si elle marche et que les 3 atouts sont en Ouest, il ne posera aucun problème de revenir en main pour la refaire et ce ne sera pas un grand malheur s’il faut ensuite perdre un carreau; en revanche, si l’impasse au roi de pique échoue, on dispose, en compensation, de 2 remontées à l’atout en Sud et on en fera le meilleur usage. Rembobinons: le 3 de pique pour le 2, le valet et le roi d’Est qui rejoue évidemment carreau; pas question de céder à l’impasse, les coeurs offrent un meilleur rapport qualité-prix; l’As de carreau donc, puis l’As de coeur, pique pour le 8, le roi de coeur sur lequel on défausse un trèfle du mort et on observe les adversaires fournir un petit chacun; coeur coupé et comme tout le monde fournit, on est à la maison; retour en Sud au roi de trèfle; encore un coeur coupé pour évacuer le dernier en circulation; enfin, retour en Sud à la dame de pique pour défausser la dame de carreau sur le coeur laborieusement affranchi.
Ah oui, il y a aussi le cas où Ouest défausserait au 1er tour d’atout; pas de problème, on joue quand-même le valet du mort et qu’Est prenne ou non du roi, on aurait, là encore, assez de communications en Sud pour affranchir un coeur de longueur.

1 réflexion à propos de “ Solution 72 ”

  1. Xavier Truel a dit:

    Une ligne de jeu alternative qui me paraît meilleure :
    As de Trèfle, déblocage As de cœur, Trèfle pour le Roi (la couleur n’a pas l’air d’être 6-1 et même si Est coupe devant, tout n’est pas perdu), Roi de cœur pour jeter un trèfle, cœur coupé du 7. Si les cœurs sont 4-3 on joue As de pique et pique et on gagne en concédant éventuellent le Roi de pique. Si les cœurs sont 5-2 on revient à la ligne de jeu des 2 impasses. Cela évite d’être mis au pied du mur par le retour Carreau quand l’impasse à pique rate.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s