Solution 133

solun133Il s’agit de faire le tri entre les différents problèmes qui se posent et de gérer leurs interactions. A l’atout, il faut éviter d’en perdre 2, l’idéal serait de trouver DV secs en Est mais ce n’est heureusement pas indispensable; on peut couper un trèfle au mort, ou pas; on peut exploiter les carreaux avec alors une impasse à la dame; enfin, en dernier recours, il y a aussi l’impasse au roi de coeur. Pour commencer, il faut se préoccuper des atouts et leur gestion va conditionner le reste. On prend l’entame trèfle avec l’As pour la fluidité, on tire le roi de pique et on regarde; si on ne voit rien venir, on se rend compte que le meilleur usage à faire de l’autre atout du mort est de couper un trèfle et on va cumuler ses chances de trouver une 12e levée dans les rouges, c’est à dire le plan suivant après le roi de pique: roi de trèfle, trèfle coupé, roi de carreau et As de carreau (avec un petit risque de coupe, forcé par la gestion des communications), puis As de pique; les piques doivent être 3-2 sinon on est cuit, puis si la dame de carreau est tombée, on est à la maison et sinon on termine par l’impasse au roi de coeur.
Cette variante c’était si rien n’apparaissait au premier tour d’atout; si on voit une grosse carte (dame, valet ou 9) en Ouest (si c’était en Est, on serait impuissant, bien sûr), c’est une toute autre histoire: le risque que ce soit un singleton est important et il faut s’en préoccuper, d’autant plus que cela ne conduira qu’à un comportement légèrement moins performant pour la gestion des autres couleurs. Dans la réalité, c’est le valet de pique en Ouest; on continue alors par une impasse à l’atout (renonçant à couper un trèfle): le 4 pour le 10 (Ouest défausse un trèfle) puis l’As et un 4e tour pour donner sa levée d’atout à Est et ne plus être gêné ensuite (Ouest défausse 2 coeurs); Est renvoie ensuite trèfle, pris du roi et maintenant, puisqu’il faut trouver 2 levées de plus, on n’a plus d’autre choix que d’exploiter les carreaux: l’As, le 3 pour l’impasse (Est défausse sur le valet), le roi, un 4e carreau qu’on coupe et il reste l’As de coeur pour aller chercher le 5e carreau sur lequel on finit par défausser ce petit trèfle qu’on avait failli oublier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s