Solution 131

solun131Déjà, on sait où on va perdre la levée qu’on est autorisé à lâcher: c’est à l’atout. Ensuite, ce n’est pas tout cuit; il vaudrait mieux que les atouts soient 3-2 et alors on pourrait compter sur 11 levées de base: 3 atouts, 4 carreaux, 2 coeurs, 1 trèfle et une coupe. Pour la 12e, il y aurait en gros 2 pistes, soit affranchir une levée supplémentaire à coeur, soit réaliser 2 coupes au lieu d’une seule. Tabler sur les coeurs est à la fois définitif et incertain, définitif parce qu’une fois le processus engagé, il n’y a pas de plan B et incertain parce que le succès est aléatoire, soit une impasse à la dame qui pourrait échouer, soit un affranchissement par la coupe très lointain. Mieux vaut se lancer dans la coupe de 2 trèfles au mort, même si cela peut soulever des problèmes de communication. En fait, avec les atouts 3-2, on serait même sûr de réussir si on savait où était le roi de pique: s’il est en Ouest, on donne 2 tours d’atout en faisant l’impasse puis on peut tabler en laissant traîner le dernier atout; s’il est en Est, on joue pique du mort vers DV pour s’assurer les remontées en Sud nécessaires. Cette solution est préférable car elle laisse plus de flexibilité pour rebondir si le roi n’est pas là où on l’espérait. Le déclarant prend l’entame de l’As de trèfle et coupe un trèfle puis joue le 4 de pique vers DV; s’il fait la levée, il tire l’As et n’a plus de problème; si Ouest plonge du roi et, par exemple, en rejoue, il prend de la dame, coupe un autre trèfle avec l’As de pique, revient en main à carreau, purge le dernier atout et fait le reste; et si, par malheur, Ouest prend la dame de pique du roi, c’est un peu inquiétant mais le déclarant a encore plusieurs options, soit se rabattre sur l’impasse à la dame de coeur, soit mieux encore, s’entêter à couper un autre trèfle en comptant sur une position favorable des carreaux (10 second ou 3e). Cela pourrait donner par exemple, retour coeur d’Ouest après le roi de pique, pris de l’As, As de pique, valet de carreau pour la dame, trèfle coupé, coeur coupé, purge du dernier atout, roi de carreau, défausse du trèfle sur le roi de coeur et le 8 de carreau vers A10 à 2 cartes de la fin, à moins que le valet de coeur ou le 10 de trèfle ne soit devenu maître dans l’intervalle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s