Solution 129

solun129Le contrat est subordonné au sort de nombreuses impasses (roi et valet de pique, roi de trèfle) et, sans mise sur la piste, la stratégie gagnante serait de les tenter successivement, à pique en jouant d’abord vers la dame puis si ça ne marche pas en jouant ensuite vers A10 pour faire l’impasse au valet; à trèfle, je n’ai pas besoin de vous faire un dessin. Si on compte ses levées (ce qui n’est jamais une mauvaise idée), on en dénombre 4 à l’atout, s’ils sont aimablement 3-2, 3 pour les As annexes, une levée de coupe, ce qui fait 8 et les impasses mentionnées doivent fournir les 2 manquantes, ce qui impose de réussir celle à trèfle et de réussir quelque chose à pique, soit le roi placé (en Est), soit le valet placé (en Ouest), soit la couleur répartie 3-3, ce qui permettrait de faire un pique de longueur. Le hic, c’est qu’on dispose de l’information de l’ouverture d’Ouest, ce qui localise avec une forte probabilité les 3 rois manquants dans sa main et va conduire à une stratégie légèrement différente: jouer pique vers la dame devient illusoire et il y a mieux à faire. Pour commencer le déclarant prend l’entame avec l’As de carreau car s’il ne peut empêcher l’adversaire de faire une levée de carreau, il vaut mieux qu’il ne lui laisse pas le temps de s’affranchir aussi une levée de trèfle avant que les piques ne commencent à produire; ensuite, il a tout intérêt à purger les atouts et de telle sorte qu’il finisse avec la main en Sud; le roi donc puis la dame (tout le monde fournit docilement) et enfin l’As. C’est le moment de s’attaquer aux piques et comme nous avons convenu qu’il n’y aurait pas grand profit à espérer le roi en Est, le déclarant va jouer directement pique vers le 10; cette manoeuvre est efficace si le valet est en Ouest, bien sûr, mais aussi si le roi est second. Ca commence mal puisqu’Est prend le 10 du valet, encaisse un carreau et fait couper le mort à carreau. L’étape suivante consiste à jouer l’As de pique et quand le roi tombe, il ne reste plus qu’à jouer pique pour la dame et terminer par l’impasse gagnante à trèfle. si le roi de pique n’était pas venu sur l’As, il y aurait encore eu le recours de donner un 3e tour de pique et de trouver la couleur 3-3.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s