Solution 124

solun124L’affaire ne se présente pas trop mal: on dispose de beaucoup d’atouts et on ne voit pas beaucoup de perdantes inéluctables. Il ne faut quand-même pas s’exciter et plutôt se demander comment atteindre 10 levées. Après le coup d’atout donné par Ouest à la 2e levée, on peut encore faire 9 levées d’atout (dont 8 coupes) et il faudra faire (au moins) une levée ailleurs, c’est à dire arriver à tirer quelque chose des coeurs. Dans cette optique, le déclarant doit prendre le retour atout au mort (As de pique) pour s’attaquer au plus vite aux coeurs. Il coupe ensuite (levées 3 à 7) tour à tour, 3 coeurs en Sud (Est et Ouest fournissent) et 2 carreaux pour remonter chaque fois au mort. S’il continuait en coupant son dernier carreau au mort puis un 4e coeur, il n’aurait plus les communications pour profiter des coeurs affranchis et resterait limité à ses 9 levées d’atout. En revanche, s’il remonte au mort, non en coupant encore mais en jouant atout (le dernier de Sud pour le roi, l’avant-dernier du mort, ce qui purge l’atout adverse), il peut concéder à l’adversaire le 4e tour de coeur, ce qui en affranchit 2 en Nord avec encore un atout pour en profiter. 8 levées d’atout et 2 de coeur, c’est mieux que 9 et 0, le sort réservé aux coupeurs compulsifs! Ce coup illustre aussi à merveille la défintion d’un « jeu de coupe » qu’on peut trouver dans le lexique de FM Sargos.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s