Solution 118

solun118Le 1er réflexe est de se dire qu’on va bien sûr laisser passer la dame de coeur pour que la couleur soit bloquée au cas où l’impasse au roi de carreau échouerait… mais il faut se méfier comme de la peste des réflexes. Si l’impasse à carreau échoue, on ne chutera alors pas tout de suite mais on n’aura encore que 8 levées et la 9e sera très lointaine. D’ailleurs si Est avait le roi de carreau en plus de l’As de coeur qu’on a déjà vu, il est à peu près impossible qu’il ait aussi le roi de pique: son partenaire s’est quand-même manifesté par 1C avec quelque chose en plus de son horrible couleur, et on peut même aller plus loin: Est n’aurait pas manqué de soutenir à 2C s’il avait eu 3 cartes de la couleur, avec As de coeur et roi de carreau. Récapitulons: si le roi de carreau est placé, on n’a pas de souci à se faire et s’il est en Est, ce dernier n’a que 2 cartes à coeur et il ne sert à rien de laisser passer le 2e tour de la couleur et, au contraire, en prenant on s’ouvre des perspectives. Le déclarant prend donc la dame de coeur du roi, rentre en main à l’As de trèfle et fait l’impasse à carreau (en partant du 9, c’est plus technique et plus élégant même si ce n’est pas indispensable ici). Comme on le redoutait Est prend du roi et maintenant, le ciel s’est brutalement assombri car il ne fait plus de doute que le roi de pique est en Ouest; Est qui n’a, comme on l’avait compris, plus de coeur, pourrait rejouer neutre (carreau ou trèfle) ce qui permettrait de monter facilement une mise en main sur Ouest, mais quand il rejoue hélas pique, il faut espérer qu’il a le valet et le 10: il rejoue le valet et on lui laisse faire la levée; s’il persistait à pique, maintenant sous son 10, il livrerait immédiatement la 9e levée (à cause du 9 au mort), aussi il rejoue neutre, trèfle ou carreau, ce qui va quand-même permettre de crucifier Ouest par une mise en main, pour laquelle le déclarant ne pourra presque plus se tromper, connaissant la répartition des coeurs (6-2) et s’apprêtant à voir ce qu’Ouest va fournir dans les mineures: il encaisse ses carreaux et ses trèfles en terminant au mort à la 10e levée (après 2 tours de coeur, 4 de carreau, 3 de trèfle et 1 de pique) et alors si Ouest a encore 2 coeurs, c’est que son roi de pique est désormais sec, et s’il n’a plus qu’un seul coeur, il est mis en main au 3e tour de coeur pour jouer sous son roi de pique. Seul petit ennui: si Ouest avait 4 trèfles (répartition 2614), s’il a gardé son dernier trèfle, laissé son roi de pique sec et défaussé 3 coeurs plutôt qu’un trèfle, le déclarant pourrait bien finir par mal deviner.

Publicités

2 réflexions à propos de “ Solution 118 ”

  1. j’aime beaucoup beaucoup ce problème qui fait appel à tout ce qu’est le bridge. déduction et imagination…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s