Solution 113

solun113Une chose est certaine mais c’est à partir de ce seul élément qu’il va falloir bâtir tout son raisonnement: le déclarant n’avait, comme le mort, qu’un seul carreau et Nord y avait R753. Le partenaire avait le choix entre fournir l’une ou l’autre de ses 3 petites cartes (il ne pouvait quand-même pas savoir que son roi ne servait à rien!) et il a choisi la peu compromettante médiane, le 5. On peut en déduire qu’il n’éprouve pas grand intérêt pour les trèfles (on pouvait s’en douter!) et que les coeurs ne l’enthousiasment pas plus. A part son roi de carreau, Nord n’a donc rien à trèfle, peut-être un petit honneur à coeur mais certainement pas le roi et puisqu’il s’est quand-même fendu d’un soutien au niveau de 3, probablement un honneur à l’atout. Du coup, l’idée de jouer coeur pour y prendre 2 levées et une coupe, tombe à l’eau et il ne reste aucune action offensive à sa disposition. En revanche, il y a bien une menace très réelle, celle des trèfles du mort qui emporteront tout sur leur passage quand le déclarant aura purgé les atouts. Alors, c’est une action défensive qu’il faut mettre en oeuvre: couper la route des trèfles avant qu’il ne soit trop tard en rejouant le 10 de trèfle à la 2e levée, ce qui revient à parier sur la seule chance raisonnable de succès: un très plausible singleton trèfle chez le déclarant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s