Solution 108

solun108Le plan général est élémentaire: il faut vite se débarrasser de la perdante à pique avant que l’adversaire ne prenne la main à l’As de coeur et ensuite il faudra se préoccuper des trèfles pour ne pas y concéder la dame. Cela semble se résumer à une bête devinette sur la place de la dame de trèfle mais une petite chance supplémentaire va guider ce choix. Le début est forcé: As de pique puis déblocage de roi et dame de carreau; on ne peut évidemment pas encore jouer atout et il faut rejoindre le mort à trèfle; on peut à ce stade faire déjà l’impasse à la dame ou jouer l’As en prévoyant de faire plus tard l’impasse sur Est. On a intérêt à jouer l’As, non pas pour rester en vie plus longtemps ni pour éviter de chuter de 2, mais pour garder une petite chance si la dame est en Ouest. Trèfle pour l’As donc à la 4e levée, puis l’As de carreau pour défausser le pique et, tant qu’on y est, il ne peut pas faire de mal de couper le dernier pique avant de jouer atout, des fois que… Et justement, comme il se trouve que c’est Ouest qui a l’As de coeur et qu’en plus il est sec, on n’a même plus à trembler sur la position de la dame de trèfle car Ouest n’a plus de carte de sortie: qu’il renvoie trèfle ou qu’il joue coupe-et-défausse, de tous les côtés son mal est infini.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s