Solution 103

solun103Cela ne va pas être de la tarte mais ainsi on peut aller vite à l’essentiel. Il faudra perdre un atout mais un seul, un carreau mais un seul, un coeur mais un seul. Du coup, il faut que l’As de coeur soit en Ouest, qu’Est ait au moins un honneur à carreau et que les atouts soient disposés d’une manière particulièrement sympathique, c’est à dire qu’Est ait les 2 honneurs ou, s’il n’en a qu’un, qu’il soit sec ou second. Ces conditions nécessaires sont heureusement compatibles avec ce qu’on sait des mains adverses: Est, qui a ouvert, ne peut manquer de détenir un certain nombre d’honneurs dont il faut espérer que ce sont ceux qu’on veut trouver chez lui; et Ouest qui devrait être moins riche, peut néanmoins avoir quelques honneurs et en particulier l’As de coeur qu’on lui destine. Ce n’est pas tout, la ligne de jeu à mettre en branle est à base de banales impasses mais en nombre important, ce qui nécessite plusieurs remontées au mort. A priori, il faut 3 impasses vers la main de Sud (en dehors de celle à coeur vers le roi du mort qui, elle, ne présente pas de difficulté): 1 à l’atout et 2 à carreau (avec RD placés, une seule suffirait, mais, bon, il ne faut pas trop en demander non plus). Il vaudrait donc mieux trouver 3 remontées au mort; il y a l’As de trèfle, le roi de coeur puisque, de toute façon, on a besoin que l’As soit placé, et ensuite, il faudra se débrouiller pour en créer une 3e à carreau.
L’As de trèfle, dès la 1e levée, par la force des choses; pour ne pas gaspiller, il faut en profiter pour faire une 1e impasse, et elle doit se faire à carreau et surtout pas à l’atout (sinon l’adversaire flanquerait tout le plan en l’air en jouant coeur aussitôt). A la 2e levée, le déclarant attaque les carreaux avec le 5 du mort (surtout pas le 9 ou le valet!) pour son 10. Ouest prend du roi et, (un peu) contrariant, rejoue coeur; on passe le roi du mort et il est encore trop tôt pour jouer atout (cela ruinerait la 3e communication). Au contraire, le déclarant présente le 9 de carreau; Est couvre de la dame, prise de l’As, ce qui permet au déclarant de retourner au mort par le valet de carreau (ouf! tout le monde fournit) et, enfin, de jouer atout: le 7 pour son valet et la dame d’Ouest. Et comme le roi avait la bonne idée d’être second en Est, tout est bien qui finit bien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s