Solution 15

On va dire que c’est un mort inversé. Le contrat de 6T a été atteint après des enchères qui valent ce qu’elles valent mais, curieusement, c’est un meilleur contrat que 6SA qui repose, à peu de choses près, sur la réalisation de 4 levées à pique.
A l’atout trèfle, on va aussi exploiter les piques mais avec plus de latitude. Le déclarant prend l’entame carreau de l’As (par exemple) puis tire As et roi de pique. Déjà s’il voyait arriver 2 honneurs, il purgerait les atouts et affranchirait les piques en donnant le 3e honneur. Sinon, il joue aussitôt un 3e tour de pique, coupé en main, de l’As si Est fournit, économiquement sinon.
Si les piques sont 3-3, il continue par 3 tours d’atout, et fait le reste si les trèfles sont 3-3, ou seulement 12 levées s’ils sont 4-2, ou s’arrache les cheveux s’ils sont plus mal répartis.
Si les piques sont 4-2, il donne 2 tours d’atout (roi et dame) et joue un 4e tour de pique qu’il coupe du 8. Si un adversaire peut couper au-dessus (du 9 ou du 10), ce n’est pas grave car c’est une levée d’atout qu’il ne risque plus de faire plus tard. Ensuite, les remontées au mort ne manquent pas pour exploiter le dernier pique affranchi et ne concéder en tout, au pire, qu’un atout.
Inutile de préciser que 6SA n’aurait pas connu le même succès.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s