Solution 4


Avec les atouts 3-2, c’est OK et même s’il fallait perdre un atout, il y a le recours de l’impasse au roi de carreau pour la 12e levée. L’objectif est d’essayer de se tirer d’affaire avec le roi de carreau mal placé et les atouts 4-1. Si le valet d’atout est 4e à droite on peut le capturer mais hélas, on ne peut pas utiliser le petit atout du mort à la fois pour prendre ce valet en impasse et pour couper un coeur.
On commence par l’As de coeur bien sûr, puis As et dame d’atout pour voir et Ouest défausse au 2e tour. Le déclarant fait tout de suite l’impasse à carreau: elle échoue mais tout n’est pas encore perdu. Après le roi de carreau, Ouest est bien obligé de rejouer coeur pour faire couper le mort et protéger le valet d’atout de son partenaire. Le mort coupe donc ce coeur et le déclarant en est réduit à espérer étouffer les atouts d’Est en fin de coup; il débloque son As de carreau, rejoint le mort au valet de trèfle, coupe un carreau pour se raccourcir (aïe! Est en profite pour défausser un trèfle), revient encore au mort à l’As de trèfle (ouf! Est fournit) et ça y est, le tour est joué: sur les 2 carreaux qui suivent, qu’Est se résigne à couper ou non, il ne peut plus sauver son atout qui, au pire, sera capturé à 2 cartes de la fin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s