Tableau de marque

On s’intéresse aux scores bruts inscrits sur les feuilles de marque pour chaque donne

Q1. Si NS marque 600, quel est le score de leurs vis à vis EO?

Q2.  A quoi correspond le score 0?

Q3.  Quel est le plus petit score (strictement positif) possible?

Q4.  L’ensemble des scores a-t-il un diviseur commun? Quelle réforme cette observation pourrait-elle induire?

Q5.  Quel est le plus gros score (en valeur absolue) possible pour un contrat chuté?

Q6.  Combien de variables interviennent dans la détermination du score d’un contrat chuté?

Q7.  Donner une expression analytique du score d’un contrat chuté, non contré.

Q8. Donner une expression analytique du score d’un contrat vulnérable chuté, contré ou surcontré.

Q9.  Quel est le plus gros score possible pour un contrat réussi?

Q10.  Combien de variables interviennent dans la détermination du score d’un contrat réussi?

Q11.  Donner une expression analytique du score d’un contrat partiel réussi (non contré).

 On pourrait ensuite se poser la question de l’extension à des contrats réussis pouvant concerner des manches ou des chelems, et pouvant être contrés ou surcontrés.

Réponses

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s