avril 2011

Citius, senius, fortius

S’adapter ou disparaître, c’est bien une loi universelle de la nature et elle s’applique à toute activité humaine. Au bridge, l’évolution, qu’on s’en réjouisse ou non, correspond à un vieillissement des effectifs.
Cela a conduit il y a déjà assez longtemps (dans les années 80 je pense) à la création de la catégorie Senior. Comme le phénomène continue, rien d’étonnant à ce que soit apparue récemment une nouvelle catégorie: l’ACBL, la fédération américaine, a créé ce qu’ils ont appelé les « Super-Senior » correspondant à la tranche d’âge au-delà de 70 ans (contrairement à Tintin, il n’y a pas de limite supérieure) qui a droit à des compétitions spécifiques lors des fameux Nationaux US.  La FFB, comme d’autres fédérations nationales, ne va pas tarder à emboîter le pas. Elle hésite cependant à conserver l’appellation d’origine américaine et préfèrerait un terme à consonance plus francophone. Plusieurs termes ont déjà été avancés et d’autres pourraient être envisagés: vétéran, croulant, canonique, PPH, ordage, chenu, grison… d’autres idées?

Droit de réponse d’Hervé Jung:
La question du nom est mineure et d’ailleurs Gagabridge me va bien. Le problème principal qu’ont les américains est celui de l’arbitrage. Ils imposent une formation de secouristes et la FFB qui souhaite s’aligner, va envoyer dans les prochains jours Jean-François se former aux techniques de réanimation, bouche à bouche etc… Afin qu’il puisse enseigner dès le prochain stage d’ARNAT ces techniques ultra-nécessaires dans le cadre de ces compétitions à risque.

Précision du rédacteur:
Désolé, j’aurais peut-être dû éviter de poster cette info un jour si particulier mais on peut vérifier sa véracité en consultant les bulletins du dernier Reisinger d’Orlando, par exemple:
http://www.acbl.org/nabc/index.php?a=2010&b=Fall&c=daily_bulletins
http://www.acbl.org/nabc/2010/03/bulletins/db9.pdf
.
.
.
.
.

Rectif

Le Texas sur 2SA est un sujet polémique. Si jamais la discussion sur le BW exclusion tourne en rond ou laisse la place à de longs silences, relancez la rectification fittée, c’est un coup sûr. Il y a les pour et les contre, rares sont les indifférents, FM Sargos, si on le lance bien, peut être cinglant et ça peut même dégénérer.  Comme tout le monde sait, il y a 2 écoles, la « rectif amorphe » et la « rectif fittée », les uns rectifiant (presque) toujours et les autres seulement en cas de fit. En fait, il y a une 3e voie qui pourrait peut-être les départager ou, en tout cas, leur offrir un ennemi commun contre lequel unir leurs quolibets. Pourquoi pas la « rectif misfittée »?  Ne rectifier le Texas que quand on a moins de 3 cartes. Après tout, il y aurait presque les mêmes avantages que ceux de la rectif fittée: lever l’ambigüité de l’annonce d’une 2e couleur (contrôle ou bicolore) par le répondant et une gestion bien moins catastrophique des mains faibles.

*
*
*

NB: Un doute subsiste sur l’authenticité de ces 2 poissons d’avril du millésime 2011. Faut-il les ranger dans la catégorie « canular » ou dans « incroyable mais vrai »? Les investigations n’ont pas encore permis de trancher.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s