Champagne

Certaine cartes, sans avoir l’air d’y toucher, jouissent d’un destin particulier. On connait le neuf (9 de pique) de la poisse; très populaire dans les contrées nordiques, la beer-card (7 de carreau) sert de prétexte à boire un coup en groupe, lorsque son détenteur parvient à faire la dernière levée avec. Plus sélect, on a la cérémonie du champagne qui, dans le folklore traditionnel, vient saluer un événement très exceptionnel: celui où un joueur parvient à remporter avec le 5 une levée sur laquelle les 4 joueurs ont fourni de la couleur demandée.
L’événement est rare et ne débouche pas forcément sur un swing mais il peut parfois donner lieu à un résultat spectaculaire, comme dans cette donne, où la parole est donnée à celui qui en avait été le protagoniste principal (Sud sur le diagramme):

donne-champagneMes adversaires, d’après leur mine et le tempo de leurs enchères, n’avaient pas l’air très sûrs d’eux. Leurs enchères étaient à classer dans la catégorie « scientifico-petit bourgeois »; 2T était un relais avec une réponse (2C) descriptive de la force et du niveau de soutien à pique; 4T était un banal mais peu économique contrôle; 4K une politesse rendue, offrant à Sud l’opportunité de signaler qu’il ne dormait que d’un œil; 5T une réponse de style avant-gardiste au Blackwood 41-30; enfin 5P était apparu comme une lente et douloureuse résignation. L’entame du 2 de carreau de mon partenaire était le moins que je pouvais en attendre mais un 2 est un 2 et une puissante mais rapide réflexion m’amena à la profonde conclusion qu’il ne provenait pas d’un doubleton. Mais alors qu’est-ce que c’était que tout ce mic-mac? Le déclarant, tout aussi limitées que soient ses facultés intellectuelles, pouvait-il vraiment s’être précipité sur un BW avec 2 petits carreaux? Pouvait-il douter qu’un joueur de ma stature n’ait une sérieuse raison de téléguider l’entame à carreau? Etait-ce trop demander de ses capacités mentales de passer sur le contre pour découvrir l’opinion de son partenaire sur l’entame carreau (surcontre pour indiquer l’As)? Et s’il n’avait pas 2 petits carreaux (10 5), la seule alternative c’est qu’il n’en avait aucun. Bon, d’accord, j’aurais pu mettre dans la balance qu’un Blackwood avec une chicane, ce n’est pas non plus très orthodoxe; justement puisque c’est un sacrilège, il peut être astucieux de le commettre précisément pour faire croire qu’on n’a pas de chicane (c’est mon avocat qui vient de me souffler cet argument) mais alors c’est plutôt quand on connaît déjà le contrat final, ce qui n’était manifestement pas le cas ici. Jouer prosaïquement la dame (le mort avait fourni le 3) courait le risque que le déclarant coupe, puis qu’il affranchisse par la coupe un honneur du mort. Cela serait un peu humiliant mais la défausse offerte ne lui serait pas forcément utile. En y réfléchissant bien, on peut construire des mains où elle est fatale, par exemple (mon avocat a bien insisté pour que je peaufine cette partie de mon exposé) ARD10964,R92,-,R86 où la défausse offre une 12e levée indue au déclarant. Et si on finit par se convaincre que le déclarant va couper l’entame, toutes les petites cartes de mon jeu en Sud font l’affaire et alors, pour le fun, autant fournir un flamboyant 4 de carreau.
Bref voilà comment le déclarant a réussi l’exploit de lancer la commande de la tournée de champagne dès la 1e levée de la donne… et, accessoirement, a rapidement réalisé toutes les levées, au lieu de perdre les 3 premières.

1 réflexion à propos de “ Champagne ”

  1. Camille Cros a dit:

    J’ai eu le privilège d’être assis derrière N lorsque cette donne a été jouée ! Le kibbitz que j’étais n’a pas été déçu du spectacle. Le contre de Sud l’a empêché de lire l’entame (naturelle) de sa partenaire. L’arroseur arrosé en quelque sorte. Bien évidemment, dans un souci d’anonymat, je tairai le nom des protagonistes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s