La rentrée des classes du bridge français ne se fait pas en douceur, c’est le moins qu’on puisse dire. Pour les plus mobilisés, dont je fais (agréablement ou douloureusement, le point reste en suspens) partie, cela se traduit par 4 week-ends consécutifs de compétitions à Paris, dont 2 qui débordent sur le vendredi. Le 1er vient de passer, c’était à Marcoussis, faubourg de Paris, dans les locaux du Hurepoix, le début de la Sélection pour les championnats d’Europe 2012. C’était un peu la galère pour s’y rendre mais le sens de l’hospitalité et de l’organisation des animateurs locaux ont rendu le séjour très agréable pour tout le monde. Quelques surprises, comme toujours, la véritable surprise étant quand il n’y en a pas du tout. Pour les cadors déjà exclus de la course, il ne reste plus qu’à entamer du lobbying pour le poste de capitaine non joueur, le fameux NPC qui commande cafés et liqueurs à la fin des repas et se console en constatant que ce ne sont pas les meilleurs qui jouent. A noter donc l’échec de l’opération rajeunissement pour Cronier et Lévy, ainsi que le passage à la trappe des valeurs sûres représentées par Fleury-Girollet, Chemla-Salama, Marlier-Lesguillier. Beaucoup de jeunes paires participaient, juniors ou plus juniors depuis peu; ce n’a pas été le raz-de-marée, beaucoup se retrouvent dans la charrette mais il en restera encore 3 ou 4 (la jeunesse est une notion subjective!) dans les 28 du tour suivant.  Les résultats sont disponibles sur le site de la FFB, sauf qu’il y manque l’identité du dernier qualifié, le meilleur 10e des 3 groupes de 16 paires qui disputaient en fait 3 compétitions étanches; ces bienheureux moïse-sauvé-des-eaux sont la paire Lorenzini-Rombaut.
Suite des investigations sur les incompatibilités du site avec des navigateurs: il s’avère qu’il faut une version assez récente d’Internet Explorer pour éviter l’irritation du click qui n’accroche pas le lien visé: avec IE8 tout va bien; IE7, bonjour les dégâts.
La Systémothèque ne donne pas encore lieu à une activité fébrile. Quelques feuilles de conventions seulement se sont récemment fait enregistrer. Pensez-y avec la reprise des compétitions, ce peut être très utile.
Les problémistes ont droit à une nouvelle ration: la solution du pb3 et le pb4 pour se gratter la tête.

Publicités